Bénéficier d’un projet social

Les particuliers employeurs écrivent partout, ils cherchent des adresses fiables pour recruter en toute sécurité avec une garantie de satisfaction.

Or, le secteur de l’emploi de maison en Cote d’Ivoire est problématique, truffé de dangers. Il est impossible de trouver une adresse fiable pour avoir du personnel de maison outillé. Les pseudos agences qui font semblant de se démarquer, font du surenchère et ne garantissent rien, ni contrat de travail défini, ni garantie de la moralité de la fille, ni garantie de son savoir-faire, aucune formation. Des conditions de mise en relation impossibles, le drame et l’arnaque, c’est que, c’est sans aucune garantie, mais le même refrain: allez essayer, si la fille se sent bien, elle restera, sinon, la suite, nous on gère pas. Déception. Frustrations des employeurs qui sont confrontés à des faux défendeurs des filles qui se sucrent sur la détresse des deux parties, sans rien proposer de concret sur le long terme. Les filles sont plus ou moins comme des vaches à lait pour ces personnes. Faut que çà change.

Nous les employeurs, proposons avec bonne foi, une régulation de tout cela avec des solutions concrètes et bien étudiées pour satisfaire toutes les parties: les travailleurs (ses) domestiques, les employeurs, ensuite, les personnes d’agences de placement sérieuses. Plus, c’est une valorisation du secteur et une vision très nette pour un emploi dans de bonnes conditions.

Dans la mise en oeuvre de l’APEM-CI, l’initiatrice projet a essayé d’encadrer des filles et les mettre à la disposition des membres qui étaient dans le besoin. La demande est forte, les moyens sont insuffisants, voir inexistants. Il est donc impératif d’augmenter le nombre des particuliers employeurs qui contribuent. Mieux, une collecte de fonds est lancée à travers une campagne d’adhésion massive pour avoir le budget d’installation et d’exploitation prévisionnel sur un an. La réussite de cet objectif à court terme permettra d’ouvrir d’ici mi-octobre 2020, la maison du particulier employeur, afin d’accueillir plus de filles pour le renforcement de capacité, l’alphabétisation et la formation aux métiers de gens de maison. Cela soulagera les employeurs en quête de personnel de maison, et donnera un emploi décent aux jeunes filles qui ont vraiment besoin de gagner leur vie honnêtement. Cliquez ici Comment soutenir et bénéficier des solutions APEM-CI?

 

Laisser un commentaire